Black and White Soldier

Guerre en Ukraine : le Chaudron de l’OTAN implique Barbouzes et Mercenaires pour un Racket et un Chaos en bande organisée, sous la houlette d’Erik Prince, Ange Damné –

” Guerre Secrète : comment la Barbouzerie sous-traitante de l’OTAN assiste la guerre en Ukraine ?
Les Américains sont directement en charge de la guerre sur le terrain.
En + des forces d’élite du SAS Britannique, des forces spéciales Delta Américaines et des agents de la CIA sous couvert,
il y a 6824 mercenaires étrangers, en provenance de 63 pays différents.
Le + grand groupe de ces combattants étrangers, au nombre de 1717, est arrivé de Pologne ;
1500 combattants sont venus des États-Unis, du Canada et de Roumanie;
300 Britanniques, 300 Georgiens et 193 combattant venus de la zone Turque de contrôle en Syrie.
La + grande force armée secrète que le monde ait jamais connue est celle créée par le Pentagone, cette dernière décennie :
cette armée secrète comporte 60 000 membres, la plupart travaillant sous de fausses identités et en profil bas,
le tout faisant partie d’un programme appelé «Signature Reduction».
Un nombre substantiel de ces contractants de la Défense assiste les forces Ukrainiennes et ses milices néo-nazies alliées, depuis +de 8 ans, dans cette guerre par procuration contre la Russie,
et ce, depuis le coup d’état de Maïdan, en 2014, qui a renversé le gouvernement de Viktor Yanoukovitch.
L’effort de «Signature Reduction» implique 130 entreprises privées pour administrer ce monde clandestin, qui cumulent + de 900 Millions de dollars annuels
(NdT : on peut dire un Super Gladio de l’OTAN, un Gladio 2.0 à la puissance 10…).
Le sous-traitant privé mercenaire Blackwater, rebaptisé Academi en 2011 et devenu une succursale du Constellis Group, suite à une fusion avec Triple Canopy, en 2014, a construit un véritable empire en ce domaine. ”

La Démocratie Française fut un Doux Songe, alors que l’Hégémonie de la Corruption Mondialiste est une Réalité Cauchemardesque

Un échange Incontournable et Magistral, même si V.B est étrangement fan de la Chine…

VIDEO – Coup d’Etat Mondial – Valérie Bugault et Radio Quebec –

« Depuis qu’on parle de politique, la démocratie a disparu.
Il n’y a pas de Monnaie au sens propre du terme, c’est une Arme de Destruction, une arme d’Hégémonie dans des mains qui représentent des intérêts particuliers de Castes. »

one-ring

les Dieux Sanguinaires Survoltés de la planète Taire : les Fonds de Gestion BlackRock, Vanguard et State Street

Un putain d’article extraordinaire qui nous explique le Pourquoi du Comment du Big Reset et de son pote Guest Star, le Petit Covid et ses Groupies zombifiées, alias les Covidés Injectés, Pucés, Mutés, etc.
On comprend mieux pourquoi les gens préfèrent rester Cons et Ignares:
l’Instruction et l’Intelligence génèrent la Perspicacité et la Sagacité, mais en rien la Détente !
” Nous connaissons tous, désormais, BlackRock et les Géants de la Gestion d’Actifs.
Nous connaissons moins leur rôle et leur expertise dans le système actuel, Chaînon Manquant entre les domaines Financier, Economique, Politique, Social et même… Scientifique.
Dans un Système Capitaliste, celui qui a le Pouvoir est celui qui Détient le Capital :
ce qu’on voit le moins et qui compte le + : son Propriétaire Final, + précisément, son Actionnaire de Référence, celui qui exerce le VRAI Contrôle.
RELX est le Ier Groupe de Publications Scientifiques au monde, avec une Capitalisation de 170 Milliards de dollars, et il réalise 2 Milliards de Bénéfices chaque année, auprès de Clients Captifs.
Sa taille le place parmi les 5 + grands Groupes de Production de Contenu mondiaux, pas si loin derrière Netflix et Disney, et devant Sony!
Depuis 2018, de nouveaux Actionnaires se sont invités à la table de RELX : BlackRock et Artisan Partners.
BlackRock est devenu le Ier Actionnaire de RELX, avec + de 10% du Capital, et a acquis une position de Contrôle.
Il se trouve que BlackRock est également le 2ème Actionnaire de Pfizer, ou encore de Johnson & Johnson et de Merck MSD,
juste derrière Vanguard, autre Géant Américain de la Gestion d’actifs.
Ce sont ces mêmes Géants de la Gestion qui sont en position de Contrôle des grands Groupes Côtés Commercialisant les Vaccins anti-COVID. ”
Religion Ecologiste

la Privatisation du Monde, y compris Naturel, par les Corporations Gobalistes, sous prétexte d’Agenda Vert : le “Net Zéro” (bien nommé)

” Quand les PDG de BlackRock, de la Citi, de Bank of America, de Banco Santander, de HSBC, du London Stock Exchange Group, du Singapore Exchange et du Fonds David Rockefeller se réunissent en 2021,
ils s’entendent sur la nouvelle structure de la Planète Finance post-Covid.
Dans leur idéal, ils fusionnent avec les Institutions Supra-gouvernementales qu’ils Manipulent à l’envi depuis les Accords de Bretton Woods.
Et les Banquiers Centraux, profitant de la méconnaissance du grand public de leurs tours de passe-passe, ont servi de courroie de transmission des Liquidités Locales vers ces Ultra-puissants, sous prétexte de Sécurité.
Le Pouvoir Politique des gouvernants est «has been»,
dans la mesure où les Etats, les Territoires, les Compagnies, les Individus ont perdu le Contrôle de leurs Outils de Production, de leurs Richesses, de leurs Ressources Naturelles, etc.
Cette Idéologie qui met la Finance au centre de la Vie Publique est en train de terminer la Guerre contre les Etats, les Marchés Ouverts et les Citoyens. D’essence Nazie, elle a mis à terre la Démocratie et, avec elle, la Dignité humaine.
Vous n’aurez + rien, car ils Possèdent tout !
La Dépossession est à un tel stade qu’il est à Craindre même pour la Suffisance Alimentaire décente.
Bref, l’élite Financière Anglo-saxonne n’a + besoin de se cacher derrière le tigre Américain pour conquérir le monde.
Elle est en train de le laisser tomber, pour assumer enfin, aux yeux de tous, sa toute-puissance. ”
neuro-pirates

la Fausse Opposition Contrôlée par Ingénierie Sociale, Sésame ultime des Joueurs d’Echec et Vrais Fauteurs de Trouble que sont les Oligarques

Un Article Monumental, d’une Complexité, d’une Intrication, d’une Acuité et d’une Limpidité Rares… La Real Politik hissée au rang de Subversion.
” Dans une approche d’Ingénierie, tout est Dé-subjectivé ; ici, on ne se Parle +.
Autrui n’est +l’adresse d’une Interlocution mais l’Objet d’une Gestion, d’un Contrôle, d’un Management.
Les Idées, les Emotions, les Vécus, tout est Objectivé :
autrui, mais aussi soi-même, peuvent alors être décrits comme des objets « en chantier », c’est-à-dire à Reconfigurer, à Reformater, à Réinitialiser,
un peu comme en Informatique, en Génétique ou dans le BTP – d’où l’appellation d’Ingénierie qui n’est même pas métaphorique.
Cette Mécanisation de l’Humain vient directement de l’approche Cybernétique.
Quelque part, c’est le Mépris maximum pour le Vivant.
Compte tenu que, sur un chantier, il est souvent moins “Coûteux” de tout Casser et de tout Reconstruire à neuf que de Modifier l’Ancien,
on voit où cela peut mener dans les Sociétés Humaines !
Cela revient à Normaliser un Rapport à autrui complètement Psychopathique :
1) le Sujet est un Objet / 2) Je peux le Détruire pour un bien que j’estime supérieur.
Il faut distinguer : – les « Petites Mains », qui font de l’ingénierie sociale au quotidien dans leur travail et sont souvent des Idiots Utiles du Système,
tous ces gens qui travaillent dans le Consulting, le Management, le Marketing, la Stratégie Militaire, le Renseignement, l’informatique de haut niveau (Intelligence Artificielle, Cryptologie), la Robotique, la Sécurité des systèmes, etc.
– les « Salauds », eux-mêmes subdivisés en 2 catégories :
les Financiers et les Banques Centrales, avec leur projet de Gouvernement Mondial (Rothschild, Morgan, Rockefeller, etc) ;
les Planificateurs tels qu’Edward Bernays (la Com’), Milton Friedman (la stratégie du Choc), Zbigniew Brzezinski (le Tittytainement) ou Georges Soros (les Révolutions Colorées). ”
Mère

A World Apart – Chapitre VII – Extinction

Vladimir regardait sa mère se shooter. Dans l’infâme bordel du salon, le Soleil nimbait son visage de poupée expirante de manière féérique ; il l’enveloppait d’un voile doré de mariée, jouant avec les reflets délicats de ses cheveux blonds, pas lavés depuis des semaines.
Ils vivaient – ou plutôt, survivaient – dans un quartier du Queens appelé Corona, lieu de ralliement des Déchus et Rebuts du Rêve Américain.
Vladimir n’avait jamais connu son père, et il n’était pas sûr que sa mère se souvienne de son identité, car cela faisait de longues années qu’elle se droguait et faisait des passes occasionnelles en guise de règlement en nature,
quand elle n’avait pas des amants de passage, fruits amers et délétères de ses compulsions sentimentales momentanées.
Elle avait essayé bien des drogues : la Scopolamine, la Métamphétamine (Crystal Meth), la Méphédrone, l’Oxidado, mais là, elle avait stoppé net sur une variante de la Désomorphine, surnommée Krokodil, choix encore plus fatal que tous les autres réunis.
close

Vous appréciez mon blog ? Faites-le savoir !
Enjoy this blog ? Spread the word ...